Méthodes de lecture en français (syllabique)

La science a tranché, en suivant par IRM l’activité cérébrale de jeunes lecteurs, les neuropsychologues ont démontrés que la méthode syllabique permet un bien meilleur apprentissage de la lecture que la méthode globale.

Tout savoir sur la méthode de lecture syllabique

La méthode de lecture dite syllabique s’oppose à la méthode de lecture globale. Dans cette dernière, l’enfant doit « photographier » des mots, alors que la méthode syllabique consiste à les déchiffrer, en utilisant la phonétique.

En quoi consiste exactement la méthode syllabique ?

Cette méthode d’apprentissage de la lecture conjugue la langue orale avec la langue écrite. En effet, les enfants doivent associer une lettre avec un son. Cela leur fait comprendre que plusieurs lettres associées forment un son bien précis.

Cette méthode développe donc leur conscience phonologique. Et cela leur permet d’apprendre à repérer les syllabes et à les utiliser afin de construire un mot.

Une fois que les enfants auront compris ce système, ils pourront rapidement apprendre à lire et à écrire. La méthode syllabique permet donc un apprentissage de la lecture de façon complète et naturelle.

Comment aider mon enfant dans cette démarche ?

Vous pouvez aider votre enfant à maîtriser la méthode syllabique, en utilisant des jeux et des livres.

Les histoires racontées aux plus petits ont beaucoup d’importance. N’hésitez pas à leur lire plusieurs fois le même livre, en montrant les images. En effet, décrire ces images développera leur vocabulaire. Les imagiers sont parfaits pour cela, car un mot correspond à une image bien précise. Ils commenceront donc à associer un mot avec un son, et le mémoriser.

Ensuite, un peu plus tard, l’apprentissage de l’alphabet sera primordial. Votre enfant devra savoir reconnaître les lettres et le son qu’elles produisent.

Et un jour, vous aurez la surprise de voir votre enfant déchiffrer deux lettres côte à côte, en « additionnant » leurs sons. Il pourra donc commencer à lire des syllabes.

Enfin, un peu plus tard, il comprendra qu’en associant plusieurs syllabes, il construira un mot. Il ne vous restera plus qu’à l’encourager et la lecture de plusieurs mots viendra naturellement.

Nos méthodes préférées

Nous avons sélectionné ci-dessous les méthodes qui ont fait leurs preuves. Il est intéressant de les combiner, car la variété de ces approches permet à l’enfant de ne pas s’ennuyer, et d’approcher certaines notions de façons légèrement différentes.

En effet, nos enfants n’ont pas tous le même profil d’apprentissage. Certains ont un mode d’apprentissage plutôt visuel, d’autre auditif, ou encore kinesthésique.

Grâce à ces différentes méthodes, vous faciliterez la mémorisation des sons et des syllabes, car elles sont chacune orientée plus vers l’un ou l’autre des profils.

L’Imagerie de la lecture, niveau 1

L’imagerie de la lecture niveau 1 n’est pas une méthode de lecture : c’est un outil merveilleux pour éveiller l’enfant d’abord aux syllabes puis aux mots. En jouant, page après page, il va être capable de lire tout seul des mots et même des phrases. cette acquisition sera une base solide qui lui permettra ensuite de suivre plus facilement n’importe quelle méthode de lecture, dès le cours préparatoire.

L’Imagerie de la lecture, niveau 2

Cette imagerie est un outil très bien fait pour éveiller votre enfant d’abord aux syllabes, puis aux mots. En jouant page après page, il va être capable de lire tout seul des mots et même des phrases.

Daniel et Valérie, CP, premier livret de lecture

Facile à mettre en pratique, car les phrases jouent entre répétition et différenciation. Les textes tournant autour de la vie à la campagne sont vraiment plaisants.

J’apprends à lire avec Sami et Julie

Une méthode de lecture phonémique et syllabique, pour un apprentissage réussi de la lecture J’entends, je vois, j’articule, je mémorise. Une démarche simple et progressive permet à l’enfant d’acquérir pas à pas tous les sons de la langue française.

Chaque page, consacrée à l’apprentissage d’un son, propose un exercice :

  • de reconnaissance du son étudié ;
  • de reconnaissance du graphisme associé au son ;
  • de lecture.

Des pages de révision permettent de vérifier systématiquement la bonne acquisition des lettres, des syllabes et des mots étudiés dans les leçons qui précèdent. De nombreux conseils favorisent une bonne prononciation des sons. En fin d’ouvrage, quelques pages reprennent les confusions phonétiques visuelles ou auditives les plus courantes (p-b, f-v, ou-on…), afin de venir en aide aux enfants qui rencontrent de petites difficultés de prononciation.

Nounourse et ses amis

La méthode est phonétique, c’est-à-dire que pour faire apprendre une lettre, on ne dira pas son nom, mais on exécutera et on fera exécuter aux enfants le bruit de la lettre : par exemple, pour f on ne dira ni èf, ni fe, mais on fera exécuter le bruit de souffle qui constitue la consonne isolée. La méthode phonétique est la plus facile et la plus logique pour l apprentissage de la lecture d une écriture alphabétique parce qu’elle fait comprendre à l enfant le procédé utilisé pour la reproduction du langage oral.

nounourse-et-ses-amis

Fiches de lecture de Nounourse et ses amis

Les Fiches de Lecture peuvent être données parallèlement à l’apprentissage du son étudié, ou encore comme exercice de révision. Ces fiches suivent la progression du livre de lecture.

Laissez un commentaire

Laissez un commentaire