La méthode pour mémoriser des phrases en arabe

Après avoir appris à lire et à écrire, vous avez appris quelques mots de vocabulaire.

Cela vous a permis de fluidifier votre lecture, d’avoir quelques bases en arabe, et à présent, vous êtes prêt pour l’étape fondamentale suivante : lire des phrases et les reproduire oralement.

Mais comment allez-vous vous y prendre pour les mémoriser afin que cet exercices soit vraiment bénéfique ?

Rappelons avant tout un principe essentiel : la répétition est la mère de la mémoire ! 

Répéter permet d’apprendre sans fournir trop d’efforts, à condition de lire à voix haute.

Voyons à présent quelques étapes simples qui vous permettront d’atteindre votre but :

Premier jour : Séance d’arabe 1
1. Déchiffrez le texte en arabe
2. Lisez la traduction mot à mot en regardant la traduction française
3. Relisez le texte en arabe
 
Deuxième jour : Séance d’arabe 2
4. Lisez le même texte en arabe
5. Traduisez-le en français sans regarder la traduction
6. Relisez le texte en arabe
7. Copiez la moitié du texte en arabe
Troisième jour : Séance d’arabe 3
8.       Lisez le même texte en français
9.       Traduisez-le en arabe sans regarder la traduction
10.     Relisez le texte en arabe
11.     Copiez la deuxième moitié en arabe

 

Si votre but est de maîtriser la langue arabe, relisez le même texte plusieurs fois jusqu’à le connaître par cœur, avant de passer au suivant.

Passer rapidement d’une histoire à une autre ne vous sera pas vraiment utile pour apprendre l’arabe : il vous aidera tout au plus à lire plus rapidement.

De plus, n’hésitez pas à relire une deuxième fois, et même une troisième fois, un livre, après l’avoir étudié. 

Nous l’avons déjà dit, et nous le répétons :

Pour retenir efficacement ce que vous apprenez, et vous en souvenir pour l’utiliser quand vous en avez besoin, il faut apprendre de manière « intelligente ».

Reprenez chaque jour ce que vous avez appris la veille, et recommencez quelques jours plus tard, puis quelques semaines après, etc.

Ne pas réviser régulièrement, c’est prendre le risque de laisser tous les mots que vous avez appris s’effacer de votre cerveau petit à petit.

Donc c’est du temps de perdu. Et de l’énergie gaspillée.

Pour débuter, nous vous recommandons bien sûr des histoires simples, courtes, traduites et entièrement vocalisées, telles que ces Trente histoires utiles de la vie quotidienne :

Vous retrouverez également ces histoires, ainsi que d’autres textes variés : dialogues, expressions, poésies… dans nos Programmes d’arabe complets, dans les Niveaux 2 et 3.

Laissez un commentaire

Laissez un commentaire