Comment utiliser les flashcards : la méthode des 3 boîtes

Très connue dans le monde anglo-saxon, la technique des cartes flash (flashcards) combine manipulation et mémorisation. Elle est vraiment très utile et efficace pour mémoriser des mots nouveaux, ou même les lettres de l’alphabet.

Voilà comment les utiliser pour apprendre votre vocabulaire arabe :

Si vous débutez avec les flaschards

Avant d’aborder la méthode des 3 boîtes, commençons par les 3 étapes de base pour utiliser les cartes:

Sélectionnez d’abord 3 cartes à apprendre (alphabet, chiffres, couleurs, vocabulaire, etc) par session pour débuter et l’entraîner à mémoriser.

Etape 1

Montrez la première carte et nommez l’objet. Demandez à votre enfant de répéter. Faites de même pour 2 autres cartes.

Etape 2 :

Posez les cartes devant votre enfant et nommez une carte au hasard en lui disant « Montre-moi أ » ou « Montre-moi asfar (jaune) ».

Etape 3 :

Montrez chaque carte isolément, puis demandez-lui de la nommer en disant : « Qu’est-ce que c’est ? » Répétez autant de fois pour qu’il ne commette plus d’erreur. 

Session suivante

Lors de la session suivante, révisez ces cartes avant d’en introduire de nouvelles. Puis, reprenez les étapes vues précédemment en ajoutant 3 cartes supplémentaires.
Si votre enfant a mémorisé les cartes facilement, vous pouvez augmenter progressivement en fonction de ses capacités. Mais si vous voyez que vous en avez ajouté trop, diminuez lors de la session suivante. Trouvez un équilibre pour que l’exercice ne soit pas trop difficile, mais qu’il reste stimulant.

La méthode des 3 boîtes 

Une fois la première phase bien assimilée, et que vous aurez déjà travaillé une quinzaine de mots, il est temps de s’organiser pour réviser, et ce, de façon ludique. 

C’est ce que vous permet d’accomplir la méthode que nous vous décrivons maintenant :  

Etape 1 : la préparation

1. Construisez avec votre enfant trois boîtes ouvertes, de même taille et de couleurs différentes (par exemple une bleue, une rouge et une verte).

Mettez les trois boîtes côte à côte. Elles serviront chaque fois que votre enfant utilisera des cartes flash.

(On peut aussi plus simplement symboliser ces trois boîtes en dessinant sur une feuille de papier trois grands rectangles accolés, de couleurs différentes.)

2. Faites découper par votre enfant les fiches que vous aurez imprimées sur du papier assez épais. Vous pouvez aussi les plastifier (La plastifieuse est à 12€ chez Action)

Etape 2 : la manipulation

Ensuite, expliquez-lui les actions à accomplir :

1. Mélanger toutes les cartes entre elles.

2. Mettre toutes les cartes dans la boîte de gauche, en mettant au-dessus le mot en arabe.

3. Prendre la première carte qui est sur le dessus.

4. Faites-lui lire la face de dessus, ou lisez-le lui s’il ne sait pas encore lire. Demandez-lui de traduire en français.

5. Vérifier, en retournant la carte :

  • S’il ne s’est pas trompé, il met la carte dans la deuxième boîte, celle du milieu
  • S’il s’est trompé, il remet la carte à l’intérieur de la pile de cartes.

Ainsi, progressivement, toutes les cartes vont passer de la première boîte de gauche vers la boîte centrale.

6. Lorsque toutes les cartes sont dans la boîte centrale, on recommence le processus : Mélanger les cartes, prendre la carte du dessus, etc.

  • S’il répond correctement, la carte passe dans la troisième boîte, à droite.
  • S’il s’est trompé, la carte revient dans la première boîte, à gauche.

Au bout d’un certain temps, la boîte du milieu va se retrouver vide, et il y aura des cartes dans la boîte de gauche, et d’autres dans la boîte de droite.

7. Recommencez l’ensemble du processus avec les cartes qui sont revenues dans la boîte de gauche, jusqu’à ce qu’elles arrivent dans la boîte de droite, via la boîte centrale.

8. Lorsque toutes les cartes sont bien arrivées dans la boîte de droite, le processus est terminé.

On peut alors :

  • Soit reprendre une nouvelle fois l’ensemble du processus ;
  • Soit retourner les cartes et lui demander cette fois de lire le mot en français (ou de regarder l’image), puis lui dire de traduire en arabe. Vérifiez ensuite.
  • Soit mettre un élastique autour des cartes, et les mettre de côté pour un usage ultérieur.

L’intérêt des flashcards :

Le processus permet de mettre rapidement à l’écart les cartes que l’on connaît bien, et d’insister sur celles que l’on connaît mal.

On peut réviser souvent et facilement, dès que l’on a un moment de libre, en emportant avec soi un ou plusieurs paquets de cartes.

Suggestion :

  • Proposez un rythme de répétition à court, moyen et long terme, comme celui du 10/48/7 : dans les 10 minutes, dans les 48 heures dans les 7 jours.

Découvrez ici un pack de 260 flaschards arabe-français sur le vocabulaire élémentaire.

Laissez un commentaire

Laissez un commentaire