Une histoire par jour, un lien pour toujours (Voie royale vers le bilinguisme)

Prenez soin de votre relation affective avec votre enfant par la lecture. Vos enfants et vous sortirez grandis par cette activité quotidienne, si elle initiée dès le plus jeune âge. En plus de renforcer le lien familial, la lecture ouvre toutes les portes de la connaissance.

Même un enfant qui apprend à lire a besoin que l’on continue à lui raconter des histoires. Et continuez à lire des histoires aux enfants qui savent déjà lire !

Votre enfant profitera toujours autant de ces moments privilégiés pour enrichir ses connaissances. Il acquerra de nombreuses compétences qui lui seront utiles toute sa vie.

En créant cette bonne habitude, le livre restera pour lui une source de plaisir, de complicité avec vous, et pas seulement un objet d’apprentissage.

Choisissez un moment régulier dans la journée, prenez « rendez-vous » avec votre enfant. Cela le rassure et garantit la régularité de votre relation.

Cela peut être chaque soir, au moment du coucher, juste avant la sieste ou pendant le goûter. Mais surtout, en cas de fatigue ou d’empêchement, ne vous sentez pas coupable!

Voici les avantages principaux de la lecture :

1. Les effets positifs de la lecture sur l’enfant :

  • Il sent que l’adulte lui consacre du temps
  • Il s’apaise et se sécurise avant de s’endormir
  • Il élargit son langage, sa culture et sa perception du monde
  • Il met des mots sur ses sentiments (joie, tristesse, peur, frustration, colère, espoir…)
  • Il vit par histoire interposée ses conflits intérieurs ou ses désirs cachés
  • Il s’inspire de modèles dotés de qualités utiles qui lui permettront de développer son potentiel et de s’épanouir dans la vie
  • Il trouve une alternative aux écrans

 

2. Les effets positifs de la lecture sur le parent :

  • Il se sent proche et aimé de son enfant
  • Il se détend après une journée de travail
  • Il oublie pour un moment son stress et ses soucis

Donnez envie à votre enfant de partager ce moment lecture

1. Lisez à pleine voix :

  • Utilisez tous les registres et les ressources de votre voix pour créer l’ambiance et différencier les personnages, mais ne tombez pas dans la caricature.
  • Variez l’intensité, le rythme, l’accent, le timbre de votre voix. Faites des bruitages : le vent, les bruits de pas.
  • Cela permet de créer une complicité avec l’enfant, et de créer une ambiance ludique. Transformez votre voix, riez aux éclats, laissez parler votre « enfant intérieur », amusez-vous !

 

2. Lisez avec le corps et l’espace

  • Choisissez un endroit approprié et installez-vous confortablement.
  • Mimez les attitudes, les mouvements. Faites participer votre enfant : mettez en scène une situation, déguisez-vous.
  • Utilisez votre doigt pour suivre le texte, ou demandez à votre enfant d’utiliser son doigt et de faire le guide de lecture. C’est rigolo et instructif pour lui.

 

3. Jouez à lire à deux :

  • Chacun lit une phrase à tour de rôle.
  • L’un lit le texte continu, l’autre les dialogues.
  • Chacun joue le rôle d’un des personnages.
  • Chacun lit une page.
  • Lisez jusqu’à un moment palpitant : s’il veut connaître la suite, à lui de lire !

Rendez ce moment utile en développant les compétences de votre enfant

Afin de développer la compréhension de l’histoire, la capacité d’analyse de votre enfant, son esprit critique et son empathie, lorsque vous avez terminé de lire l’histoire :

  • Faites le point sur le message que l’auteur a voulu transmettre.
  • Ressortez la morale de l’histoire.
  • Faites le lien avec des situations similaires vécues par l’enfant.
  • Demandez-lui comment lui, il aurait agi.
  • Réfléchissez ensemble à d’autres façons de gérer la situation traitée dans l’histoire, et discutez des conséquences possibles.

Choisissez soigneusement les histoires que vous lisez

Lire des histoires est une méthode utile et importante pour encourager les bonnes qualités, telles que le respect et la solidarité, la générosité, la foi… et décourager les mauvaises.

Il est important de garder à l’esprit les points suivants lors de la sélection des récits :

  • Racontez les histoires avec l’intention de nourrir la personnalité et les qualités de votre enfant.
  • Portez une attention particulière à l’âge, à la capacité de compréhension, et à l’état mental de l’enfant lors du choix d’une histoire.
  • Elle devrait contenir des réponses aux questions de l’enfant, ou des modèles de comportement à imiter.
  • L’histoire ne doit pas faire l’apologie de comportement négatif : prise de risque extrême, arrogance, vol, mensonge, etc., ni comporter des scènes effrayantes qui pourraient provoquer des phobies.
  • Choisissez le plus souvent des histoires où la vérité et la justice prévalent à la fin.
  • Les histoires ne doivent pas être trop longues ni fatigantes pour l’enfant.

La lecture, voie royale vers le bilinguisme

Vous souhaitez offrir une deuxième, voire une troisième langue à votre enfant? C’est l’un des plus beaux cadeaux que vous pouvez leur faire.

Afin de réussir dans votre projet, la première règle est l’organisation :

  • Préparez les textes à l’avance.
  • Choisissez soigneusement les histoires. Quand vous débutez, les textes doivent être courts et le vocabulaire doit être simple et adapté à leur âge.
  • Lisez à haute voix à votre enfant dans la langue minoritaire, que ce soit l’arabe ou l’anglais, pendant au moins 5 à 10 minutes par jour.
  • Relisez la même histoire en utilisant les techniques décrites plus hauts : Jouez à lire à deux.
  • Si votre enfant n’a encore aucune base, abordez d’abord le vocabulaire de l’histoire, en sélectionnant les mots principaux et en faisant des activités ludiques.
  • Vous pouvez dessiner ensemble les objets ou les animaux de l’histoire.
  • Vous pouvez également utiliser des petites cartes en écrivant sur l’une, le mot en français, et sur l’autre, le mot dans la langue cible. Faites-lui assemblant les paires, en commençant par 3 mots différents, puis en augmentant progressivement le nombre de mots.
  • Vous pouvez aussi coller les cartes sur un tableau pour les lire plusieurs fois avant de commencer à lire l’histoire.
  • Ensuite, lisez le texte dans la langue cible lentement, puis traduisez au fur et à mesure que vous lisez.

Découvrez plus de conseils dans notre méthode complète et notre sélection d’histoires : des textes simples en arabe et en anglais, adaptés aux plus jeunes, avec du matériel, des vidéos et plein d’activités à réaliser en famille.

BOX LECTURE EN ARABE

L’ANGLAIS C’EST FACILE NIVEAU 1

 

Laissez un commentaire

Laissez un commentaire